Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exploité et méprisé, je mets fin à ma collaboration avec Le Plus de L'Obs

En février 2013, j'écris ma première tribune – sur Frigide Barjot – publiée sur Le Plus, le site participatif du Nouvel Obs (aujourd'hui L'Obs), en plein débat sur le mariage pour tous. Ma façon d'écrire est appréciée par la rédaction et Je vais très rapidement devenir le spécialiste de ce sujet brûlant de société.

Des centaines de billets sur le mariage pour tous, la Manif pour tous et l'homophobie – dont la plupart remporteront un très vif succès en nombre de lecteurs – vont être sélectionnés et publiés sur Le Plus de L'Obs. Je vais également être très régulièrement sollicité par la rédaction pour écrire davantage de billets, toujours sur les mêmes sujets. Du pain béni pour ce site... Car, bien entendu, mes interventions ne lui coûteront pas un seul centime !

Progressivement, je vais aborder d'autres sujets de société et également me pencher sur les vidéos qui font le buzz sur le web. Le succès sera toujours au rendez-vous. Mes articles vont être très régulièrement relayés et cités par de nombreux sites, souvent très réputés. Il suffit de faire une recherche sur Google avec les mots “Giuseppe Di Bella Obs” ou “Giuseppe Di Bella Nouvel Obs” pour s'en rendre compte.

Entre février 2013 et février 2015, ce seront près de 300 articles qui seront publiés par Le Plus de L'Obs. Un véritable record ! Dans les derniers mois de l'année 2014, je vais me rendre compte que mes contributions vont être de moins en moins sélectionnés, y compris ceux qui traitent de l'homophobie. Je trouve ça particulièrement curieux...

Il y a quelques semaines, je propose un article sur la marque “Urban Outfitters” qui commercialise une tapisserie avec des triangles roses rappellent la déportation des homosexuels par les nazis, avant que les médias français en parlent, et il est recalé. La rédaction me répond : “Ca se passe aux Etats-Unis”, après m'avoir fait poireauté pendant plusieurs jours. Je commence donc sérieusement à me poser des questions. Il est donc interdit d'aborder ce sujet ? J'insiste malgré tout et on me répond : “Votre article est trop factuel.” La ficelle est un peu grosse...

Deux articles seront sélectionnés en février 2015. L'un sur Martine Aubry qui refuse d'accueillir, à Lille, la cérémonie Miss France 2016, l'autre sur la disparition de Michele Ferrero, père du Nutella. Les autres seront tout simplement ignorés.

Le mercredi 18 février, j'envoie un courriel à la nouvelle rédactrice en chef, en place depuis le début de cette année, pour lui demander des explications. Sa réponse condescendante va me mettre hors de moi. J'apprends que Le Plus de L'Obs a évolué (ah bon ?!) et que désormais il faut des articles “plus construits.” Quelle mascarade !

En gros, ce que j'ai écris pendant deux ans, ne valait pas un clou... Sympa pour l'ancienne rédactrice en chef qui m'a toujours encouragé à poursuivre dans cette voie et qui appréciait mes “coups de gueule.” Sympa également pour les lecteurs qui m'ont suivi pendant deux ans.

Mais derrière tout ça, il y a également une histoire d'argent. J'ai demandé, à plusieurs reprises, de pouvoir devenir “chroniqueur invité” et ainsi être rémunéré pour le travail que je fournis. On m'a répondu : “Le budget 2014 est plein”, tout en me proposant de revoir la situation ultérieurement. Ce qui ne sera jamais fait, bien entendu...

J'ai pris la décision de mettre fin à ma collaboration avec le Plus de L'Obs. Pas question de courber l'échine de continuer à me faire exploiter par un groupe de presse qui bénéficie largement des deniers publics. Car il s'agit bien d'exploitation. Je n'ai pas peur des mots. J'ai fait bien plus de ce que l'on était en droit d'attendre d'un simple “contributeur.”

Aujourd'hui, je demande juste que le travail que j'ai fourni pendant deux ans soit récompensé à sa juste valeur. Je ne demande rien d'autre. Je me suis contenté de quelques miettes. Par décence je ne vais pas dire le montant que j'ai perçu pour deux ans de collaboration. Certains risqueraient d'être choqués...

Partager cet article

Repost 0