Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La RATP censure les affiches du groupe "Les Prêtres" : une décision affligeante

Le groupe "Les Prêtres", fondé à l'initiative de Monseigneur Jean-Michel di Falco, se produira le dimanche 14 juin 2015 à 16h à l’Olympia, à Paris.

 

C’est la première fois que le groupe sera sur la scène de cette salle prestigieuse de music-hall. Ce concert sera donné au profit des Chrétiens d’Orient au travers de "l’Oeuvre d’Orient", seule association française consacrée entièrement à l'aide aux chrétiens d'Orient.

 

prêtreschrétiensorient.jpg

 

Ce lundi, Monseigneur Jean-Michel di Falco, êveque de Gap et d'Embrum et ancien porte-parole charismatique de la Conférence des évêques de France, a indiqué, sur le site de microblogging Twitter, que la RATP a censuré la mention "Pour les chrétiens d'Orient." La photo d'une affiche, dans le couloir du métro parisien, annonçant le concert du groupe "Les Prêtres" qui illustre son tweet ne comporte pas cette mention. Elle présente également de nombreux tags particulièrement désobligeants.

 

difalcoléandri.PNG

Monseigneur Jean-Michel di Falco est un habitué des plateaux de télévision ou des studios de radio. Il est le fondateur de la chaîne de télévision catholique KTO. L'ambition du groupe "Les Prêtres", qu'il a fondé, n'est pas de "convertir les fans au catholicisme" mais de vendre des albums et de produire des concerts pour récolter des fonds "dans le but d'aider les plus démunis."

 

Monseigneur Jean-Michel di Falco est homme de cœur et de caractère, un haut dignitaire de l'Église catholique épris de justice et de vérité. Il est également le président d'honneur du comité de soutien de l'ex-trader de la Société Générale, Jérôme Kerviel.

 

En juillet dernier, le cardinal suisse Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l'Unité des chrétiens tirait la sonnette d'alarme : "Nous devons être plus courageux dans le fait de dénoncer les persécutions contre les chrétiens, parce qu’aujourd’hui nous assistons à plus de persécutions que durant les premiers siècles du christianisme […] On estime que 80% des personnes persécutées sont chrétiennes, et je crois que nous sommes trop silencieux."

 

La situation des chrétiens d'Orient, principalement en Irak et en Syrie, est particulièrement préoccupante. L'autoproclamé "État islamique" multiplie les attentats et les massacres qui visent les populations civiles. Les principales victimes des djihadistes sont les chiites mais également toutes les minorités religieuses ou ethniques. Parmi elles, on y trouve les chrétiens.

 

Dans de telles conditions, la décision prise par la RATP de censurer la mention "Pour les chrétiens d'Orient" des affiches du groupe "Les Prêtres" est totalement déplacée. La RATP est connue pour pratiquer arbitrairement la censure avec beaucoup de zèle. Qu'est-ce qui peut bien la déranger autant ? La vérité ? C'est tout simplement affligeant !

 

Giuseppe Di Bella

Partager cet article

Repost 0