Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'abbé Xavier Beauvais brûlant un "rainbow flag" devant l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris

L'abbé Xavier Beauvais brûlant un "rainbow flag" devant l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris

L'abbé Xavier Beauvais, prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre), comparaissait le mercredi 25 mars devant la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris. Il était poursuivi pour injure publique raciale à l'encontre de la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Le dimanche 20 octobre 2013, lors d'une manifestation "contre la christianophobie" qui se déroulait à Paris, organisée à Paris par l'officine intégriste Civitas, dirigée par le Belge Alain Escada, il avait scandé "Y'a bon Banania, y'a pas bon Taubira."

 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas Civitas, Eric Azan, chef des informations et chroniqueur sur le site "Faits-religieux.com", donne une excellente description de ce mouvement : "Vous ne connaissez pas Civitas ? Ils ne gagnent pas à être connus. C'est une association généralement considérée comme "catholique intégriste", "nationale-catholique", à côté de laquelle le Front national est un repère de dangereux gauchistes. Pour situer, Civitas, c'est un peu l'extrême droite de l'extrême droite. Les membres de Civitas figuraient parmi les nervis les plus énervés dans les manifs pour tous contre le mariage pour tous."

L'abbé Beauvais, qui officie désormais à la paroisse Saint Pie X de Marseille après avoir été pendant onze ans curé de la paroisse intégriste de Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris, s'est présenté devant le tribunal en soutane. Sa ligne de défense a été particulièrement surprenante, surréaliste...

L'ecclésiastique (connu pour l'admiration qu'il voue au Belge Léon Degrelle, Volksführer der Wallonen et proche d'Adolf Hitler) a assuré ne pas avoir d'ordinateur et de téléphone portable. Il a déclaré ne pas lire les journaux et ne pas regarder la télévision. A croire qu'il vit dans une grotte, totalement coupé du monde extérieur ! Il a soutenu mordicus ne pas connaître la connotation raciste de l'ancien slogan la marque de chocolat en poudre Banania. 

 

Leon_Degrelle_Hitler.jpg

 Léon Degrelle rencontrant Adolf Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale

 

Fervent opposant au mariage pour tous, promulgué il y a bientôt deux ans, l'abbé Beauvais a prétendu que, selon lui, Banania faisait référence à la famille : "parce que la loi (mariage pour tous) qu'elle (christiane Taubira) a réussi à faire passer est un élément de destruction de la famille." Il est même allé jusqu'à déclarer : "Je ne suis pas raciste, c'est contraire à ma religion." Fin de la blague.

Le parquet a requis une amende de 3 000 euros. Le jugement a été mis en délibéré. Il sera rendu le 19 mai prochain.

Petit rappel biblique (Proverbes 13:5) : "Le juste hait les paroles mensongères ; Le méchant se rend odieux et se couvre de honte." 

 

Giuseppe Di Bella

 

L'abbé Xavier Beauvais, prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre), comparaissait le mercredi 25 mars devant la justice. Il était poursuivi pour injure publique raciale à l'encontre de la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Le dimanche 20 octobre 2013, lors d'une manifestation "contre la christianophobie" qui se déroulait à Paris, organisée à Paris par l'officine intégriste Civitas, dirigée par le Belge Alain Escada, il avait scandé "Y'a bon Banania, y'a pas bon Taubira."

 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas Civitas, Eric Azan, chef des informations et chroniqueur sur le site "Faits-religieux.com", donne une excellente description de ce mouvement : "Vous ne connaissez pas Civitas ? Ils ne gagnent pas à être connus. C'est une association généralement considérée comme "catholique intégriste", "nationale-catholique", à côté de laquelle le Front national est un repère de dangereux gauchistes. Pour situer, Civitas, c'est un peu l'extrême droite de l'extrême droite. Les membres de Civitas figuraient parmi les nervis les plus énervés dans les manifs pour tous contre le mariage pour tous."

L'abbé Beauvais, qui officie désormais à la paroisse Saint Pie X de Marseille après avoir été pendant onze ans curé de la paroisse intégriste de Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris, s'est présenté devant le tribunal en soutane. Sa ligne de défense a été particulièrement surprenante, surréaliste...

L'ecclésiastique a assuré ne pas avoir d'ordinateur et de téléphone portable. Il a déclaré ne pas lire les journaux et ne pas regarder la télévision. A croire qu'il vit dans une grotte, totalement coupé du monde extérieur ! Il a soutenu mordicus ne pas connaître la connotation raciste de l'ancien slogan la marque de chocolat en poudre Banania. 

Fervent opposant au mariage pour tous, promulgué il y a bientôt deux ans, l'abbé Beauvais a prétendu que, selon lui, Banania faisait référence à la famille : "parce que la loi (mariage pour tous) qu'elle (christiane Taubira) a réussi à faire passer est un élément de destruction de la famille." Il est même allé jusqu'à déclarer : " "Je ne suis pas raciste, c'est contraire à ma religion." Fin de la blague.

Le parquet a requis une amende de 3 000 euros. Le jugement a été mis en délibéré. Il sera rendu le 19 mai prochain.

Petit rappel biblique (Proverbes 13:5) : "Le juste hait les paroles mensongères ; Le méchant se rend odieux et se couvre de honte." 

 

Giuseppe Di Bella

 

 

Partager cet article

Repost 0