Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur Facebook, un prêtre italien recommande le « lance-flammes pour les homosexuels »

Don Silvio Foddis, âgé de 60 ans, est prêtre catholique dans la petite ville d'Aborea, située en Sardaigne. Il est actuellement au centre d'une vive polémique en Italie.

 

Il y a quelques jours, l'homme d'église a commenté de façon très violente un post Facebook de l'un de ses contacts où l'on pouvait voir la photo de deux hommes totalement nus lors d'une gay pride en Espagne. Don Silvio Foddis a écrit :« Un lance-flammes pour relancer ce qui est presque éteint ? »

 

 

foddis2.png

 

Un internaute étonné par sa réaction lui a demandé :« N'êtes-vous pas un prêtre ? Et vous pensez sont des propos qui sont appropriés pour un prêtre ? » Le curé a répondu, sans se démonter : « Mais je suis également un homme, un citoyen (…) Nous ne devons pas supporter toute la merde de ce monde. »

 

Le Mouvement homosexuel sarde a vivement réagi aux propos de Don Silvo Foddis : « Les mots étaient contre la loi de l'homme et contre la loi de Dieu. Il est non seulement un simple citoyen, mais un prêtre qui, malheureusement, a un rôle éducatif à jouer dans la société. » Une plainte a été déposée auprès des autorités pour « acte grave d'incitation à la haine et à la violence meurtrière. »

 

L'archevêque d'Oristano, Mgr Ignazio Sanna, tente de minimiser les faits. Sur le site web du diocèse, un communiqué à été publié. Il indique que l'archevêque, après s'être entretenu au téléphone avec le prêtre, est persuadé qu'il s'agit d'une « réaction instinctive face à une photo à fort impact qui était, en fait, causée par la pratique du naturisme. »

 

Le diocèse ajoute qu'il « veut profiter de cette occasion pour exhorter les prêtres et les fidèles à avoir le plus grand respect pour tout le monde et, dans le même temps, de faire attention à ce qui est dit ou écrit sur les réseaux sociaux pour éviter de blesser les sentiments ou d'endommager la dignité des personnes. »

 

 

foddis5.PNG

 

Ce vendredi, Don Silvio Foddis a présenté ses excuses sur sa page Facebook : « Je présente mes excuses à ceux qui ont sentis offensés (…) Je ne demande à personne de faire la même chose. Je suis responsable de ce que j'ai écrit comme tous les autres qui ont commenté. » Une belle pirouette ou l'art de rejeter sa faute également sur les autres... Pas très catholique, tout ça !

 

 

foddis3.PNG

 

 

Giuseppe Di Bella

 

 

Partager cet article

Repost 0