Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'institut Civitas, sorti de l'ombre en 2011 lors de manifestations contre des œuvres d'art ou des représentations théâtrales jugées "blasphématoires" (Sur le concept du visage du fils de Dieu, Golgota Picnic, Piss Christ), s'est trouvé une cible de choix pour véhiculer  une campagne de haine à l'échelle nationale : les homos et le mariage pour tous.

Sur son site internet Civitas se présente comme "un mouvement politique inspiré par le droit naturel et la doctrine sociale de l'Église et regroupant des laïcs catholiques engagés dans l'instauration de la Royauté sociale du Christ sur les nations en général, sur la France est les Français en particulier."  Le mouvement est dirigé par Alain Escada, qui fut longtemps son secrétaire général avant de devenir son président en 2012. De nationalité belge, il s'est trouvé une terre d'accueil, la France, après avoir sévi pendant longtemps dans les mouvements d’extrême droite en Belgique.

Le mouvement, étroitement lié à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X  prétend parler au nom de tous les catholiques. Hors, c'est loin d'être le cas ! En effet, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X est toujours en rupture de ban avec Rome. Celle-ci ne reconnaît pas l'autorité du souverain pontife et n'adhère pas au Concile Vatican II, conditions indispensables pour sa réintégration dans le giron de l'Église catholique.

L'Église catholique de France, quant à elle, se défend d'avoir un quelconque rapport avec Civitas. Pourtant l'abbé Pascal Thuillier, aumônier de Civitas, a été nommé à un poste important par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France. C'est ce même cardinal qui a proposé de prier pour la France et contre le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe, lors de l'Assomption ! Curieuse coïncidence...

Après avoir longtemps lutté contre la "christianophobie", Civitas qui ne manque pas une occasion d'attirer les feux des médias sur ses actions, s'en prend aux homos. La raison majeure invoquée est la volonté de François Hollande et de son gouvernement d'ouvrir le mariage et l'adoption aux couples de même sexe au premier semestre 2013. Un groupuscule intégriste qui ratisse large !

Il y a quelques mois, Civitas a fait imprimer deux autocollants dont le contenu homophobe n'échappera à personne. Le groupuscule intégriste a même publié un fascicule de 28 pages, rédigé par Alain Toulza, et intitulé "La problématique homosexuelle : guide argumentaire contre le mariage des personnes de même sexe et l'adoption par elles d'enfants." Cette brochure est présentée comme un "instrument majeur dans le combat contre les revendications absurdes du lobby homosexuel." Tout un programme...

Chez Civitas, on aime pas les homos et on le crie bien fort ! Ce fut le cas lors de la manifestation du 18 novembre 2012 où des banderoles homophobes étaient déployées dans les rues de Paris. N’oublions pas non plus le passage à tabac des militantes féministes  FEMEN et de la journaliste Caroline Fourest. La bête immonde a montré son véritable visage ! Ce fut à nouveau le cas lors de la manifestation du 13 janvier dernier, où le mouvement intégriste a défilé séparément du collectif "La Manif Pour Tous", dont l’une des porte-parole est la très médiatique et très opportuniste Frigide Barjot, l’auto-proclamée "attachée de presse de Jésus".

 

Lundi, sur LCI, face à Audrey Crespo-Mara, Alain Escada, le président de Civitas, dont la journaliste avait souligné le fait qu’il n’était pas marié et n’avait pas d’enfants,  a déclaré qu’il n’était pas plus "souhaitable que ce soit un Président jamais marié, qui a abandonné la mère de ses enfants, et qui a mis sa concubine comme première Dame de France qui soit en mesure de décrire aux Français le modèle familiale idéal ?".  Encore de l’outrance, de la calomnie et de l’ignominie !

Mardi, alors que l’Assemblée nationale débutera les débats législatifs du texte de loi sur le mariage pour tous, Civitas organisera une veillée de prières devant l’Assemblée nationale, en toute légalité, contre le projet de loi "contre-nature" et  contre "les forces du mal" ! En outre, le froid sera supporté "comme une pénitence"… Et tout ça sous la protection renforcée des forces de l’ordre !

La République ne peut pas tolérer de tels agissements ! Il est temps que les pouvoirs publics prennent conscience du danger que peut représenter un tel mouvement sur le territoire français ! L’obscurantisme fanatique religieux, quel qu’il soit, n’a pas sa place en France, patrie des Lumières et des droits de l’Homme !

Giuseppe Di Bella

 

 

 

 

Civitas : la haine et l’homophobie contre le mariage pour tous !
Civitas : la haine et l’homophobie contre le mariage pour tous !

Partager cet article

Repost 0